Pour l’abolition de la monarchie au Canada!

En ces temps de festivités en l’honneur du Québec et du Canada, un sondage vient nous ressortir un débat que la plupart des gens avaient oubliés depuis belle lurette, au moins depuis la nomination au poste de gouverneure-générale du Canada, Mme. Michaelle Jean. Depuis ce temps, plus personne ne parle de la formidable idée d’abolir le poste de gouverneure-générale ainsi que tout liens avec la monarchie britannique. Elle est pourtant là, l’idée du XXIème siècle.

Après 142 ans d’existence en tant que pays soit-disant souverain, il serait peut-être temps que l’ensemble du Canada se débarrasse une bonne fois pour toute de tout ses liens qui fait d’elle encore, hélas, aujourd’hui une « colonie » de la Grande-Bretagne. Pourtant, ce ne serait pas aussi compliqué que cela, comme le disent si bien les monarchistes. Nous pouvons attendre le départ de la reine actuelle et ne tout simplement pas assermenter le prince Charles en tant que Roi du Canada lorsque viendra le temps!

Nous pourrions alors faire du Canada une « république » fédérale avec à sa tête un président élu pour le peuple par le peuple lors d’élections présidentielles, qui nous représenterait sur la scène internationale  et gérerait les dossiers les plus cruciaux (un chef d’État) et qui nommerait un premier ministre (le chef du parti ayant le plus grand nombre de députés lors d’élections législatives ou ayant l’appui de la Chambre des Communes), qui lui serait chargé du poste de « chef de gouvernement » et qui nommerait les ministres (qui d’ailleurs, selon moi, ne devraient plus avoir l’obligation d’être élus, mais bon, c’est un autre débat…) et qui se chargerait que les travaux du conseil des ministres se fassent dans l’ordre et la discipline. Un peu comme en France et la grande majorité des nations d’aujourd’hui!

Ça prend juste un peu de vision et du courage! En plus, tant qu’à modifier la constitution, nous pourrions en profiter pour régler une bonne fois pour toute la question de la place du Québec dans la Fédération!

Advertisements

4 réflexions sur “Pour l’abolition de la monarchie au Canada!

  1. la reine elle est inutile et elle nous coute trop cher pis la gouverneure générale elle serrt pas a grand chose de plus!

  2. Notre démocratie veut que notre régime démocratique soit constitutionnel au Québec par le bicaméralisme législatif et il en est de même au Parlement d’Ottawa. Le Québec est composé d’une législature à deux chambres l’Assemblée législative est nommé par le peuple et le Conseil législatif qui n’est pas le Conseil exécutif mais bien le Conseil législatif est nommé par le dévolu Lieutenant gouverneur de l’État du Québec représentant le Pouvoir exécutif du Québec et le Lieutenant gouverneur en Conseil. Pour le Canada le pouvoir exécutif est représenté par le dévolu (en 1985) Gouverneur général du Canada. La charge du Gouverneur général du Canada est de nommer les juges au Pouvoir exécutif du Canada pour tous les tribunaux judiciaires au Canada et nommer les sénateurs au Sénat canadien. Cette charge du Gouverneur général du Canada a été abolie en 1985 de même la charge de ses Lieutenants gouverneurs dont celui de l’État du Québec. LA MONARCHIE N’EXISTE PLUS AU CANADA ET AU QUÉBEC. Chaque jour l’État canadien et l’État du Québec amputent les gouvernements de leurs organes démocratiques jusqu »à ce qu’il n’y ait qu’une seule chambre législative sous l’autorité souveraine du Premier ministre du gouvernement. LA MONARCHIE n’est pas abolit, elle est usurpée par le Premier ministre du gouvernement concerné. L’État subtilise les mot Couronne, Souverain, la Reine pour exécuter pour lui-même, contre Sa Majesté la Reine, contre le dévolu Gouverneur général et ses Lieutenants gouverneur et contre les loyaux sujet de Sa Majesté, les lois sans constitution, sans fondement juridique (DE FACTO) pour mieux nous dominer et nous tromper. Les nombreux scandales politiques et financiers sont coutumiers dans ces organisations administratives politiques et judiciaires qui n’ont plus de POUVOIR EXÉCUTIF INDÉPENDANT pour protéger les intérêts et les droits des citoyennes et des citoyens qu’ils ou qu’elles soient ou non « sujet de Sa Majesté la Reine ». Le Québec n’est plus une province depuis 1968 pas depuis 1982 NON j’ai dit depuis 1968. Pourtant rien ne laisse croire cette réalité. Les avocats et les juges du Premiers ministres veillent à protéger les politiciens des infractions qu’ils commettent contre le peuple québécois et contre la nation Québécoise et Canadienne.

    Lisez ce qui suit:
    Edward Mandell House avait ceci à dire dans une réunion privée avec le Woodrow Wilson (Président) [1913-1921]
    “[Very] soon, every American will be required to register their biological property in a National system designed to keep track of the people and that will operate under the ancient system of pledging. By such methodology, we can compel people to submit to our agenda, which will affect our security as a chargeback for our fiat paper currency. Every American will be forced to register or suffer not being able to work and earn a living. They will be our chattel, and we will hold the security interest over them forever, by operation of the law merchant under the scheme of secured transactions. Americans, by unknowingly or unwittingly delivering the bills of lading to us will be rendered bankrupt and insolvent, forever to remain economic slaves through taxation, secured by their pledges. They will be stripped of their rights and given a commercial value designed to make us a profit and they will be non the wiser, for not one man in a million could ever figure our plans and, if by accident one or two would figure it out, we have in our arsenal plausible deniability. After all, this is the only logical way to fund government, by floating liens and debt to the registrants in the form of benefits and privileges. This will inevitably reap to us huge profits beyond our wildest expectations and leave every American a contributor or to this fraud which we will call “Social Insurance.” Without realizing it, every American will insure us for any loss we may incur and in this manner; every American will unknowingly be our servant, however begrudgingly. The people will become helpless and without any hope for their redemption and, we will employ the high office of the President of our dummy corporation to foment this plot against America.”

  3. J’oubliais, le Québec n’est plus une province canadienne, ce n’est pas un pays de droit privé comme les nombreux avocats du Barreau du Québec le prétendent l’État du Québec conformément à la loi L.R.Q. chapitre E-20.2 n’est pas un État constitutionnel puisqu’il n’y a pas de constitution au Québec. À cet effet la Législature anticonstitutionnelle unicamérale de l’État du Québec ne peut ratifier au nom des Québécoises et des Québécois la Constitution canadienne de 1982 puisque les articles 71 et suivants de l’Acte de l,Amérique du Nord Britannique de 1867 n’ont jamais été amendés et que notre législature québécois est un repère d’ignorants ou de brigands politiques. Pour ma part je prétends plus à l’IGNORANCE qu’à la mauvaise foi. C’est comme l’avocat au début de sa pratique quant il est stagiaire il est honnête ensuite il devient un VOLEUR.

  4. AYEZ LE COURAGE DE VOS OPINIONS MONSIEUR SÉBASTIEN JEUNE MILITANT ADÉQUISTE PUISQUE VOUS AVEZ EFFACÉ MA RÉPONSE À VOTRE OPINION SUR L’ABOLITION DE LA MONARCHIE. ON NE PEUT CONFIER À L’IGNORANCE, LA GOUVERNE DU QUÉBEC OU DU CANADA.
    VOICI MA RÉPONSE À VOTRE OPINION DE VOUS DÉBARRASSER DE LA MONARCHIE. Je vais modifier le caractère orthographique pour chaque commentaire apporté à votre opinion formelle.
    Sébastien : En ces temps de festivités en l’honneur du Québec et du Canada, un sondage vient nous ressortir un débat que la plupart des gens avaient oublié depuis belle lurette, au moins depuis la nomination au poste de gouverneure-générale du Canada, Mme. Michaëlle Jean.
    Jacques-Antoine : Les médias d’information provoquent la population dans une école de pensée qui n’est nullement politique et démocratique mais strictement économique.
    Sébastien : Depuis ce temps, plus personne ne parle de la formidable idée d’abolir le poste de gouverneure-générale ainsi que tout liens avec la monarchie britannique. Elle est pourtant là, l’idée du XXI ème siècle.
    Jacques-Antoine : Monsieur Sébastien, connaissez-vous la MONARCHIE depuis le roi David et Jésus Christ jusqu’à nos jours. C’est quoi pour vous notre démocratie bicaméralisme ? C’est quoi pour vous le Pouvoir exécutif du Canada et le Pouvoir exécutif du Québec ? Le Québec selon vous est-il encore une province canadienne depuis 1982 ? Qu’est-ce qui a fait du Québec un État ? Une loi la précise nommez là ? C’est quoi pour vous la Monarchie dans l’intérêt de ses sujets ? Le Québec est-il selon vous un État, une province canadienne ou une république comme la France ?
    Sébastien : Après 142 ans d’existence en tant que pays soi-disant souverain, il serait peut-être temps que l’ensemble du Canada se débarrasse une bonne fois pour toute de tout ses liens qui fait d’elle encore, hélas, aujourd’hui une « colonie » de la Grande-Bretagne.
    Jacques-Antoine : Connaissez-vous le Statut de Westminster de 1931 qui a aboli le colonialisme au Canada en Inde etc. ? C’est quoi pour vous l’abolition de la Loi coloniale de 1865 ? N’induisez pas en erreur vos lecteurs en ne pouvant répondre avec précision à mes questions. Il est facile d’effacer un texte qui ne vous convient pas et qui est incompatible ou contraire à votre opinion. Des dirigeants qui ont votre comportement sont dangereux pour la démocratie.
    Sébastien : Pourtant, ce ne serait pas aussi compliqué que cela, comme le disent si bien les monarchistes. Nous pouvons attendre le départ de la reine actuelle et ne tout simplement pas assermenter le prince Charles en tant que Roi du Canada lorsque viendra le temps!
    Jacques-Antoine : Les droits royaux qui tiennent à la souveraineté et à l’allégeance sont imprescriptibles (article 2112 du Code civil du Bas Canada de 1865. La monarchie au Canada n’est pas une question de démocratie mais une question de choix personnel. Seuls les avocats peuvent te tromper à cet effet. Je ne crois pas qu’ils ont le monopole de la VÉRITÉ par leur serment de discrétion. Vous n’avez qu’à renoncer vous-même à notre Monarchie canadienne. Selon vous, le Québec fait-il encore partie du Canada depuis 1982 ? Qu’est-ce que les avocats du Québec ont prévu pour l’application des lois du Canada et de l’État du Québec alors que le Québec est sans constitution depuis 1982 et que la Constitution monarchique de 1867 ne s’applique plus à l’État du Québec ??? Moi je suis gardien des intérêts de Sa Majesté la Reine au Canada et je suis gardien des intérêts de Ses dignes et loyaux sujets.
    Sébastien : Nous pourrions alors faire du Canada une « république » fédérale avec à sa tête un président élu pour le peuple par le peuple lors d’élections présidentielles, qui nous représenterait sur la scène internationale et gérerait les dossiers les plus cruciaux (un chef d’État) et qui nommerait un premier ministre (le chef du parti ayant le plus grand nombre de députés lors d’élections législatives ou ayant l’appui de la Chambre des Communes), qui lui serait chargé du poste de « chef de gouvernement » et qui nommerait les ministres (qui d’ailleurs, selon moi, ne devraient plus avoir l’obligation d’être élus, mais bon, c’est un autre débat…) et qui se chargerait que les travaux du conseil des ministres se fassent dans l’ordre et la discipline. Un peu comme en France et la grande majorité des nations d’aujourd’hui!
    Jacques-Antoine : Au Canada, depuis la dévolution des pouvoirs et de l’autorité du Gouverneur général du Canada au Premier ministre Brian Mulroney en 1985, le Premier ministre du Canada est SYMBOLIQUEMENT un Premier ministre, et il est RÉELLEMENT un Président dont le statut de Président est caché au peuple par les avocats, de même le Québec est un État par sa loi au Québec et les avocats qualifie encore le Québec de province canadienne sans constitution contrairement aux vraies PROVINCES canadiennes. Le Premier ministre du Canada est Chef d’État et Chef du Gouvernement du Canada depuis 1985. La Monarchie est métaphorique au Canada, le terme Monarchie est un terme concret dans un contexte abstrait par substitution ou commutation de pouvoir et d’autorité. Bref, la Monarchie au canada est fictive, imaginaire, inexistante. Le Québec comme la France est formé d’une législature unicamérale sans pouvoir exécutif. Le Comité exécutif est le Conseil des ministres et il est antidémocratique par soumission à leur Chef Premier ministre de la république du Québec.
    Sébastien : Ça prend juste un peu de vision et du courage! En plus, tant qu’à modifier la constitution, nous pourrions en profiter pour régler une bonne fois pour toute la question de la place du Québec dans la Fédération!
    Jacques-Antoine : Il n’y a pas de constitution au Québec, l’abrogation de l’article 93 de l’Acte de l’Amérique du Nord Britannique de 1867 s’est accomplit alors que nous n’avons jamais ratifié la Constitution de 1982 et la législature unicamérale l’Assemblée Nationale du Québec existe sans amendement aux articles 71 et suivants de l’Acte de l’Amérique du Nord Britannique de 1867. Les pouvoirs du Lieutenant gouverneur du Québec de nommer les membres du Conseil législatif à l’époque du bicaméralisme législatif au Québec ont été abolis en 1968 sans amender l’article 92 (1) de l’Acte de l’Amérique du Nord Britannique de 1867, en violation du Statut de Westminster de 1931. Tous les traités et les ententes ou conventions signés par la législature unicamérale du Québec depuis 1968, sont invalides et anticonstitutionnels même les dettes publiques qui s’y rattachent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :